, ,

Crâne Rouge

Johann Schmidt

red skull


Biographie

Johann Schmidt, alias Crâne Rouge – ou der Rote Schädel dans sa langue maternelle allemande – a eu une enfance très dure. Sa mère Martha est décédée en lui donnant naissance et le père de cette dernière – Hermann – a tenté de le tuer pour se venger. Ses années passées à mendier et à vivre dans la misère ont développé en lui une profonde haine envers le genre humain, qui atteint son summum suite à un évènement qui le marquera toute sa vie. Le rejet d’une jeune femme juive dont il était tombé amoureux le pousse à l’assassiner, ce qui lui procure une énorme satisfaction. Etant né en Allemagne de l’entre-deux-guerres, il n’est pas étonnant que le parti nazi lui accorde une attention particulière, en essayant de le convertir en parfait soldat. C’est Hitler même qui l’entraîne et lui donne un masque rouge, à l’origine de son apparence particulière.

 

Personnalité

Crâne Rouge est l’incarnation même du racisme et de la misanthropie dans l’Univers Marvel, en plus de faire preuve d’une personnalité de psychopathe et d’une mégalomanie effrénée. En effet, ce n’est pas un hasard s’il apparaît pour la première fois en 1941, durant l’apogée de la Seconde guerre mondiale, dans le comics Captain America nº1, en tant que représentant stéréotypé des partisans du parti nazi. Son objectif est toujours de dominer le monde, parfois à travers des mécanismes secrets, comme le Tesseract, ou des monstres industriels comme les Robots Dormeurs. Cependant, la plupart du temps Johann Schmidt a recours à la supercherie et la manipulation pour diviser et mieux régner, en étant à l’origine de nombreux complots ayant lieu pendant l’évènement Civil War.

[amazon_link asins=’849094508X,8490246548,8490248451′ template=’ProductCarousel’ store=’idamov-21′ marketplace=’ES’ link_id=’1cdb16b9-1069-11e7-a504-59eba873d599′]

Amis et Ennemis

Tout héros est aussi fort que le vilain auquel il doit faire face et, dès sa création, Crâne Rouge est destiné à devenir un ennemi juré à la hauteur d’un superhéros tel que Captain America. Qui plus est, vêtir un super-soldat tel que Steve Rodgers avec les barres et les étoiles du drapeau américain est une réponse directe à la terreur semée par Crâne Rouge en Europe.

Comme paradigme de tout supervilain, il a confronté tout l’univers Marvel, notamment le directeur du SHIELD, Nick Fury, et il combat régulièrement contre les Avengers.

Parmi ses alliés se trouvent notamment ses bras droits Arnim Zola (pour mettre au point des inventions ) et Crossbone (pour se battre), ainsi que Wolfgang von Strucker, le fondateur d’HYDRA, et le Baron Zemo, un scientifique allemand. Malgré cela, il n’est pas étonnant qu’il s’allie ponctuellement à d’autres vilains tels que Wilson Fisk ou le Dr Fatalis.



Univers Cinématique Marvel

La seule apparition jusqu’à maintenant de Crâne Rouge dans l’UCM est dans le film Captain America : First Avenger. Interprété – de manière remarquable – par Hugo Weaving, le film le place à la tête de l’organisation ésotérique parallèle au régime nazi, HYDRA, et en possession du Tesseract, l’une des gemmes de l’infini, en 1945. Doté du pouvoir du Tesseract et accompagné de son bras droit Arnim Zola, Johann Schmidt menace de lancer une offensive globale pour dominer le monde. Seuls Captain America et les Howling Commandos, en plus du sacrifice – supposé – du meilleur ami de Steve, Bucky Barnes, parviennent à l’en empêcher. Bien que son retour ne soit pas prévu, il est certain que l’UCM a besoin de davantage de supervilains comme lui et, en fin de compte, il ne meurt pas mais est « dissous » lorsqu’il touche le Tesseract avec ses mains nues, ce qui laisse – comme d’habitude avec ce personnage – la porte ouverte à son retour.

[amazon_link asins=’B00JDDT2CM,B01IC0VKMG,B00F3U9MZG,B01EWVY7PG’ template=’ProductCarousel’ store=’idamov-21′ marketplace=’ES’ link_id=’fd14f94f-1069-11e7-b897-1d614703bdee’]

Pouvoirs

Bien qu’il ne soit pas doté – en principe – de pouvoirs surhumains, au-delà de son entraînement intensif au combat corps à corps et à distance avec les S.S., et de son intelligence stratégique et politique, Crâne Rouge est un ennemi particulièrement sournois et traître. Ce goût prononcé pour les poignards dans le dos se matérialise dans sa traditionnelle cigarette piégée contenant sa « Poussière de la mort » qui, en plus de tuer – horriblement – ses ennemis, fait rougir leur visage afin qu’ils ressemblent à son propre masque. Comme si cela ne suffisait pas, il a perfectionné la technique du clonage, ce qui lui permet de transférer sa conscience dans des clones – y compris dans un clone avec les pouvoir de Captain America ! –, ce qui le rend pratiquement immortel.

Résumé

« Mégalomaniaque »

Non seulement il est fou, mais il veut faire de son utopie saugrenue le nouvel ordre mondial. Il est complétement dérangé et il ne reste pas un poil de bonté dans son âme, ce qui lui permet de déchaîner sa vengeance sur l’humanité sans le moindre scrupule. Il ne faut pas moins en attendre d’une personne choisie et entraînée personnellement par Adolf Hitler. Si l’on ajoute à cela sa connaissance approfondie de la technologie et des sciences mystiques, ainsi que sa capacité à produire des clones, Crâne Rouge est l’un des supervilains terrestres les plus dangereux de l’Univers Marvel. Et surtout, ne lui demandez jamais une cigarette.

[amazon_link asins=’B00KGYSE8U,B01MSDOMYI,B01MYFUCET,B000H4YNMU’ template=’ProductCarousel’ store=’idamov-21′ marketplace=’ES’ link_id=’28d07fcc-106a-11e7-a90b-3bf69e59d1cf’]